Présentation des techniques de pêche utilisant les engins actifs

Chalut pélagique

Les chalutiers utilisent un chalut qui est un filet en forme de poche. Le chalut pélagique est tracté en pleine eau pour la capture de poissons "pélagiques".

De manière générale, la qualité varie suivant la durée du trait de chalut (de 1/2 heure à plus de 3 heures) et la durée de la marée. Ainsi un poisson pêché par un chalutier côtier aux traits de chalut court peut être d'une excellente qualité et d'une toute première fraîcheur. Avec un plus long trait de chalut, le frottement dans le fond du chalut abîme parfois les poissons, qui perdent une partie des écailles ou se ramollissent.Il s'agit donc d'une méthode de pêche très hétérogène d'un point de vue qualité, représentant le gros des volumes débarqués, mais offrant parfois de très belles opportunités.

Les avantages

  • Bonne sélectivité des espèces se déplaçant en banc
  • Pas d’impact sur l’environnement marin

Les inconvénients

  • Favorise la surexploitation des stocks en capturant des bancs entiers

Les espèces

Remontée de chalut sur un chalutier revenant de sa journée de pêche.
Un chalut immergé dans l'eau et tracté par un chalutier.

Chalut de fond

Le chalut de fond ou à perche sont tractés sur le fond pour la capture de poissons "démersaux".

Les avantages

  • Ciblage d’espèces commercialisables qui vivent sur le fond

Les inconvénients

  • Il est moins sélectif que le chalut pélagique, il détériore les habitats marins

Les espèces

Schéma expliquant la méthode de pêche au chalut de fond.
Chaluts enroulés sur le pont d'un chalutier.

Senne danoise

Le principe consiste à rabattre le poisson, par des cordages encerclant la zone de pêche, vers la poche du filet. Par bien des aspects, cet engin de pêche s'apparente à un mix entre le chalut et les filets tournants et soulevés.

Les avantages

  • Engin assez productif et sa relative faible consommation en gasoil est une cause majeure de son récent développement
  • Les poissons sont moins frottés qu'au chalut, et donc en général d'une assez belle qualité. Les volumes pêchés étant élevés, les produits sont en général d'un excellent rapport qualité/prix.

Les inconvénients

  • Engin qui peut faire pression sur les stocks par son efficacité

Les espèces

Schéma expliquant la méthode de pêche à la senne danoise.
Remontée de la senne danoise à bord d'un senneur revenant de sa journée de pêche.

Senne tournante

Cet engin utilise un filet tournant et soulevé. Il est également appelé Bolinche en Atlantique. Le banc de poissons est entouré par un filet circulaire. Les poissons sont ramenés à la surface, le plus souvent vivants, avant d'être stockés à bord. La majorité des bateaux utilisent alors des cuves d'eau glacée pour saisir le poisson. Technique majoritairement utilisée pour les poissons pélagiques mais pouvant (non sans controverse) être utilisée pour des dorades, pageots, mulets ou bars.

Les avantages

  • Bonne sélectivité ramenant du poisson en général d'une qualité exceptionnelle
  • Pêche de surface elle n’abîme pas les fonds marins

Les inconvénients

  • Conditions météorologiques favorables requises pour remonter la quantité importante de filet

Les espèces

  • Anchois
  • Maquereau
  • Sardine
  • Thon
Schéma expliquant la méthode de pêche à la senne tournante.
Filet circulaire immergé dans l'eau.

Drague

Cet engin à armature métallique est utilisée sur les fonds marins pour la pêche de coquillages.

Les coquillages sont sortis des sédiments par des dragues métalliques tractées, avant d'être récoltés dans des poches. Certains coquillages fragiles peuvent être cassés par le choc des dragues, ils sont alors écartés de la vente. Les coquillages de drague ont la réputation d'être assez sableux, ce qui peut être diminué par un passage en vivier à terre.

Principal mode de pêche pour certaines familles de coquillages, il permet aussi des captures accessoires de poissons, notamment de soles et turbots par les coquillards. Les poissons sont parfois très abîmés par le choc des dragues, parfois remontés intacts et vivants. Ici encore, le regard du mareyeur est essentiel sous criée pour savoir repérer les bonnes opportunités.

Les avantages

  • Engin sélectif et bon rendement

Les inconvénients

  • Impact sur les fonds et les habitats marins

Les espèces

Schéma expliquant la méthode de pêche à la drague.
Remontée de la drague sur un dragueur revenant de sa journée de pêche.

Découvrez les autres techniques de pêche

Découvrez les engins passifs
facebooklinkedinyoutubeinstagramcrossmenu