Illustration d’un poisson bleu qui booste l’énergie en hiver

5 poissons qui donnent la pêche, à mettre à la carte de votre restaurant

Mis à jour le
29 avril 2020
Quand le moral est en berne, il existe une astuce venue des fonds marins pour redonner un coup de fouet à son humeur et même à ses assiettes : manger du poisson gras !

Les poissons gras s’invitent au Blue Monday

En plein Blue Monday (le jour le plus déprimant de l’année), le poisson gras est roi. Coïncidence (on ne croit pas) les différentes espèces qui constituent cette catégorie de poissons riches en oméga 3, ont aussi le point commun d’être surnommés poissons bleus (la couleur de leurs écailles), et sont connus pour combattre les petits coups de blues. Ils sont donc parfaits pour lutter contre le fameux coup de mou de début d’année. Adieu grisaille, grise-mine, marathon pas-de-métro-trop-de-boulot-pas-assez-de-dodo avec un petit supplément de rhume, bonjour les maquereaux, sardines, saumons, anchois, harengs, truites, anguilles et autres thons.

Suivez le guide ! Voici notre liste des poissons qui donnent la pêche ainsi qu’un petit précis de leurs bienfaits pour vous aider à tenir le cap sur l’année et finir l’hivernation les joues rosies par l’iode !

Le poisson bleu, riche en lipides, booste l’énergie !

Vous êtes plutôt team poissons maigres ? Le gras vous effraie ? Asseyez-vous, il est temps de tailler un bout aux préjugés. Les lipides - que l’on trouve en quantité dans les poissons gras comme le hareng ou le maquereau - ne sont pas vos ennemis. Ils sont même les champions de l’énergie (plus performants que les glucides ou les protéines) et, bonus, ils apportent cette longueur en bouche, cette intensité de saveurs qui fait mouche. Le poisson bleu est donc l’équation parfaite : énergie + plaisir = humeur de fête !

Tout est bon dans le poisson

Pourquoi ? Parce que ces espèces de poissons sont riches en acides gras oméga-3, sortes de petites pilules du bonheur. Vous trouvez ça dur à avaler ? Les médecins et nutritionnistes sont de notre côté ! Les vitamines D et les oméga-3 sont connus pour jouer sur la production de sérotonine et de dopamine, et donc faire remonter le moral. De là à dire que nos armoires à pharmacie (enfin nos frigos) devraient être remplies de poissons gras, il n’y a qu’un pas, que nous franchissons avec fracas.  Maquereaux, sardines, saumons, anchois, harengs, truites, anguilles et autres thons sont la meilleure ordonnance contre les coups de blues. 

Voici notre top 5 des poissons gras :

  • Anguille ;
  • Maquereau ;
  • Hareng ;
  • Sardine ;
  • Saumon.

 

Illustration de 5 espèces de poissons qui donnent de l’énergie (anguille, maquereau, hareng, sardine, saumon). Le taux de lipides est précisé pour chaque poisson.

Présentation du top 5 des poissons gras (anguille, maquereau, hareng, sardine, saumon) et de leur taux de lipides.

Partons à la pêche aux oméga-3 !

Quand il s’agit d’oméga-3, il semblerait que les Français soient carencés. Les études disent qu’on pourrait facilement doubler notre consommation et recommandent de manger du poisson de qualité au moins 2 fois par semaine, en variant les espèces ! Certains avancent même le fameux conseil d’un poisson par jour pour éloigner les maux. Alors ouvrez les écoutilles, sortez les filets et fondez pour les bienfaits des sardines, saumons et autres comparses.

Planifiez une démonstration

facebooklinkedinyoutubeinstagramcrossmenu