PROCSEA renforce son réseau logistique !

 

PROCSEA rentre dans une nouvelle phase de développement commercial en France. Depuis le 3 décembre, PROCSEA utilise sa toute nouvelle offre logistique qui intègre un nouvel emballage étanche lui permettant de renforcer son maillage en France. « Nous voulons maîtriser et optimiser notre chaîne logistique jusqu’aux clients finaux.», explique Renaud Enjalbert, co-fondateur. « Nous voulons les livrer partout, plus vite, et mieux. »


La logistique des produits de la mer ultra frais est très complexe, spécifique et contraignante. Ces produits très sensibles doivent être transportés sous températures dirigées (entre 0 et 2°C) et séparés des autres produits alimentaires. Cette logistique en flux tendus est donc très exigeante en termes de sécurité (aucune rupture de la chaîne du froid) et de traçabilité. PROCSEA s’appuie sur un réseau de spécialistes de la supply-chain des produits de la mer et cherche constamment à développer son offre de service pour répondre aux attentes de tous ses clients.

 

Dans le cadre de cette démarche d’amélioration continue, PROCSEA déploie sa nouvelle solution logistique en France en proposant un emballage étanche qui conserve parfaitement la fraîcheur et la qualité des produits, sans aucune perte. Cet emballage permet d’avoir une couverture complète de l’hexagone, de maîtriser et d’optimiser l’ensemble de sa chaîne logistique.

Depuis le 3 décembre, tous les professionnels (restaurants, poissonniers, distributeurs, grossistes) qui souhaitent acheter des produits de la mer ultra frais et en direct auprès de mareyeurs et pêcheurs en France ou en Europe peuvent le faire sur www.procsea.com.

 

 

 

« La logistique est un facteur clé de succès d’une place de marché digitale spécialisée dans les produits de la mer frais. Afin de satisfaire au mieux les exigences des professionnels, nous cherchons des modèles de distribution optimisés, des systèmes d’information efficaces et des organisations agiles, tout en optimisant les coûts. »  Renaud Enjalbert

 

 

 

Cet article vous a plu ? Partagez le sur les réseaux sociaux